Une Foire Aux Questions pour répondre à vos interrogations sur le canyoning en général, dans le Verdon en particulier...

Qu’est-ce que le canyoning ?

Le canyoning – ou descente de canyon -, est une activité nature qui se pratique dans des rivières encaissées – des canyons ! -, elle est généralement appréciée pour son aspect ludique : on effectue parfois des sauts et toboggans, on nage dans le courant, on marche… Certains canyons comportent des passages verticaux qu’il nous faut franchir avec des cordes et des techniques proches de l’escalade (descentes en rappel, tyrolienne…), mais c’est souvent pour son caractère aquatique que l’on pratique cette activité: pour faire du canyoning, il faut aimer l’eau.

Pour info, à la différence du rafting, on n’utilise pas de bateau en canyoning

On fait de la randonnée aquatique dans le Verdon ?

Les gorges du Verdon ont un profil géologique particulier (pas de déclivité, ni de cascades) qui induit une forme de pratique de l’activité singulière. La « randonnée aquatique » ou « Aqua Rando«  et autres, sont autant d’appellations commerciales pour décrire une forme d’activité plutôt facile, pour laquelle nous préférons le terme de canyoning aquatique, qui correspond davantage à notre forme d’encadrement et de guidage, ainsi qu’aux prérogatives liées à nos diplômes.

Quelques particularités de cette activité:
On n’utilise pas de cordes ni de baudriers (excepté lors de la descente par le canyon de la Ferné, par exemple).
Au fond du Verdon, il n’y a pas de toboggans, mais la progression dans la rivière est très ludique, puisqu’on nage dans les rapides, on flotte dans le courant avec notre équipement (combinaison néoprène, sac et flotteurs).
Les gorges sont très encaissées, il nous faut souvent effectuer des marches d’approches et de retour qui peuvent être importantes (45mn à 1h) pour rejoindre la rivière.

Quelles sont les différences entre Verdon, les gorges du Verdon et le Grand Canyon ?

Si on vous pose la question, voici de quoi briller en société, avec ces quelques explications à propos des dénominations du Verdon:

Le Verdon est le nom de la rivière qui prend sa source dans les montagnes d’Allos, c’est aussi le nom du Parc Naturel Régional : on peut considérer que c’est le Verdon au “sens large”.

Ensuite, il y a plusieurs gorges dans le Verdon (schématiquement : hautes, moyennes et basses gorges), et ce qui est sous-entendu généralement par gorges du Verdon est la partie du moyen Verdon, comprise entre la commune de Rougon et le lac de Sainte Croix, que l’on nomme le Grand Canyon : c’est la partie la plus encaissée du Verdon, où le sommet des falaises caresse fréquemment le ciel à 300m de hauteur…

Où fait-on du canyoning dans le Verdon ?

La géologie du Verdon, riche et complexe, autorise une diversité des lieux de pratique: on descend le Verdon mais également ses affluents, et parfois on s’éloigne un peu, juste pour le plaisir de s’évader. Le Verdon est situé dans une région au climat très sec et les conditions de pratique des canyons sont généralement fonction de leurs niveaux d’eau.

Voici donc le secret révélé sur les meilleurs spots de canyoning du Verdon :

Dans le Grand Canyon
la descente du Couloir Samson est une initiation au canyoning aquatique, pour vous évader dans l’environnement grandiose de l’entrée des gorges
le canyon de la Ferné, une aventure sportive et verticale, dans une partie spectaculaire du Verdon
la descente du Verdon entre la passerelle de l’Estellié et l’Imbut, un parcours aquatique et sportif dans les plus beaux passages du Grand Canyon

Autour des gorges
le canyon de Balène est une initiation à l’activité, idéale en famille, accessible avec des enfants à partir de 8 ans.
dans la MAD, notre « Aventure Mystère« , un parcours très ludique, vous pratiquerez le canyoning tout autant que le parcours aventure
le canyon du Jabron(*) est une sortie d’initiation, facile et ludique, sur un des principaux affluents du Verdon
le canyon du Riou(*), avec ses grandes descentes en rappel dans les cascades, et celui du Val d’Angouire(*), dans un recoin sauvage, sont des aventures sportives sur les contreforts des gorges du Verdon, autour de Moustiers sainte Marie

(*) Ces canyons, souvent secs en été, sont généralement praticables au printemps, quand les pluies et la neige de l’hiver ont apporté le niveau d’eau suffisant…

A la périphérie du Verdon
le canyon de St Auban est une aventure idéale pour celles et ceux qui veulent faire des sauts et toboggans
la clue du Riolan est un canyon sportif et très aquatique dans un décor minéral, une descente incontournable et classique

Comment fonctionnent les lâchers d’eau dans le Verdon ?

Le Verdon est une rivière avec des débits très variables (pluie, fonte des neiges, impératifs hydroélectriques) qui sont régulés par des barrages: Castillon, Chaudanne, Sainte Croix, Quinson, Esparron-Gréoux. C’est le barrage de Chaudanne qui régule les niveaux d’eau dans la partie du Grand Canyon. Durant la saison estivale, on trouve deux types de configuration :

pas de lâcher d’eau : le Verdon est à son débit de réserve (1,5m3/s) et on peut pratiquer le canyoning.

lâcher d’eau : le débit est de 10 à 13m3 et on peut pratiquer le rafting et sous certaines conditions, des descentes de canyoning par fort débit, plus extrêmes, sur certaines portions du Verdon

A noter que le débit généré par le barrage s’ajoute aux débits résiduels du Verdon et de ses affluents : il y a souvent plus d’eau dans le Verdon au printemps et à l’automne

Les sauts sont-ils obligatoires en canyoning ?

Il y a plusieurs catégories parmi les canyoneur(se)s: celles et ceux qui veulent connaître l’existence et la hauteur des sauts des canyons pour avoir des sensations, le frisson du challenge, et puis les autres, pour qui sauter dans l’eau ou juste s’élever au-dessus de l’eau est un calvaire qui provoque des angoisses digne d’un film d’Alfred Hitchcock…
Bref: les sauts ne sont jamais obligatoires en canyoning.

A propos des sauts en canyoning:
certains canyons nous permettent de faire des sauts, et au fond du Verdon, il nous faut grimper sur les rochers pour sauter : si on ne veut pas sauter, il suffit de ne pas monter (et/ou passer à côté et regarder les copains / copines / femme / mari / enfants / autres, sauter. [rayez les mentions inutiles]).
La hauteur des sauts possibles peut varier de 1,5m jusqu’à 9-10m dans certains canyons (Canyon de la Ferné, canyon de l’Estellié Imbut…).

On peut faire du canyoning si on n’aime pas l’eau ?

Oui : évitez les descentes de canyoning au fond du Verdon, préférez des canyons moins aquatiques (canyons de Balène et Riou) ou faites de l’escalade, de la via ferrata ou de la speleo…

A partir de quel âge peut-on pratiquer le canyoning ?

ROCKSIDERS vous propose plusieurs sorties de à partir de 8 ans, car nous pensons que c’est un âge raisonnable pour commencer à profiter pleinement de cette activité: enfiler une combinaison néoprène, marcher, nager, sauter dans l’eau, descendre en rappel, grimper…

TOUT LE CANYONING
Réservez en ligne !