Puisque cette question existentielle et fondamentale vous brûle les lèvres, ROCKSIDERS vous explique tout ce qu’il faut savoir sur les saisons et la meilleure période pour pratiquer le canyoning dans le Verdon.

J’ai pas envie de lire, je veux savoir tout de suite !

Vous avez rêvé de canyoning

C’est comme dans une série sur Netflix: vous vous réveillez en sueur après une nuit agitée, comme extirpé(e) d’un flashback étrange dans lequel vous étiez en train de nager, flotter et sauter parfois dans de l’eau couleur émeraude, alors que vos membres sont encore engourdis et qu’une sensation de trop peu vous envahit…

C’est ça: vous rêvez de faire du canyoning !

Fébrile, vous effectuez une petite recherche sur le web, et décidez de contacter ROCKSIDERS pour découvrir le Verdon et le Grand Canyon. Cependant, un doute vous traverse l’esprit en regardant votre réveil : c’est quand, déjà, la saison du canyoning ?

C’est grave, docteur ?

Personne ne vous a sans doute encore expliqué quelle était la meilleure période pour pratiquer la descente de canyon dans les Gorges du Verdon, pas de panique, ROCKSIDERS est là pour vous guider: la saisonnalité du canyoning n’aura bientôt plus de secret pour vous.

On peut faire du canyoning dans le Mordor ?

Tout d’abord, il ne faut pas s’étonner si personne ne répond au téléphone quand vous appelez au mois de février pour réserver votre sortie de canyoning pour un groupe de 10 personnes, ou si, pire que cela, on rit à l’autre bout du fil quand vous posez la question.

Non, personne ne se moque de vous ou refuse de travailler (et non, on n’est pas vraiment en train de se faire bronzer sous le soleil des tropiques à ce moment là): c’est juste que notre professionnalisme et notre connaissance extrême du milieu naturel nous permet d’affirmer sans détour que faire du canyoning dans le Verdon en février, eh bien…

Ce n’est pas possible.

Canyoning dans les gorges du Verdon en hiver avec ROCKSIDERS !
Allez vite, on enfile sa combi néoprène avant que Sauron ne nous voie ! #CanyoningGorgesMordor

Ou très compliqué : il fait froid même dans le sud (eh oui, la neige peut tomber ici aussi à cette période), les rivières sont à sec ou ne sont pas régulées, les canyons sont plongés dans une obscurité plus dense que dans le Mordor(1), en bref, aucun guide ne vous proposera de faire du canyoning dans le Verdon entre novembre et mars, voire jusqu’au mois d’avril.

En avril, ne t’emmêle pas les fils

En réalité, il est difficile de déterminer avec exactitude le début de la saison de canyoning, tant les conditions de pratique des canyons dépendent de plusieurs facteurs : le niveau d’eau des canyons est sujet à des variations liées à la quantité de neige et de pluie tombées durant l’hiver (on ne s’endort pas, au fond de la classe, svp), la neige peut perdurer jusqu’au mois de mars dans le Verdon et les températures de l’eau et de l’air au printemps peuvent être rédhibitoires, sans compter la météo, bien sûr, qui est toujours plus hasardeuse à cette période.

Cependant, certaines années, toutes les conditions sont réunies pour nous permettre d’effectuer raisonnablement la descente des canyon du Riou et du Val d’Angouire dès le mois d’avril, mais il est plus fréquent de commencer à pratiquer le canyoning dans le Verdon au début du mois de mai.

En mai, fais le canyoning s’il te plaît

Ah, le joli mois de mai, les brins de muguet et les coquelicots dans les champs, l’ensoleillement grandissant, les températures clémentes du printemps, canyonnons(2) gaiement !

Bon d’accord.

Cela dit, c’est à partir de cette période que les conditions deviennent optimales, le Verdon (la rivière) peut commencer à être praticable en canyoning en fonction de son débit (s’il n’y a pas trop d’eau ni de lâchers d’eau intempestifs), et de ce fait, si la météo est clémente, nous pouvons envisager de descendre le canyon de la Ferné en version sportive (il y a généralement beaucoup d’eau) et découvrir le canyoning dans le Couloir Samson (plutôt au début du mois de juin).

Il est plus fréquent de commencer à pratiquer le canyoning dans le Verdon au début du mois de mai.

Pendant le mois de juin, on profite du Riou et du Val d’Angouire s’ils coulent encore (eh oui, ces rivières sont en eau sur une période très courte !), et qui sait, on peut parfois descendre le canyon du Jabron jusqu’au début du mois de juillet ! C’est généralement une bonne période pour la descente du canyon de Riolan, quand il ne subit pas la crue des pluies du printemps

Vivement l’été !

En été, il fait chaud, alors c’est plus facile de se jeter dans l’eau fraîche, mais vous l’aurez sans doute compris si vous avez lu jusqu’ici, certaines rivières seront à sec et leurs canyons seront ainsi impraticables dès le mois de juillet: Riou et Val d’Angouire notamment…

C’est sans doute la meilleure période pour des canyons très frais et aquatiques comme la Clue de St Auban, la Pare de la Siagne, et les descentes de canyoning sur le Verdon entre l’Estellié et l’Imbut et le canyon de la Ferné deviennent un peu moins sportives, avec un niveau d’eau plus faible : on s’approche du débit d’étiage(3).

Canyoning dans la Ferné et le Verdon avec ROCKSIDERS
Exercice de nage dans le Verdon par le canyon de la Ferné, au début de l’été

Bon alors, c’est quand la meilleure saison pour faire du canyoning dans le Verdon ?

Vous avez bien fait de ne pas lire les paragraphes précédents, la réponse est ici : la meilleure saison pour la descente de canyon dans le Verdon est la période comprise entre le début du mois de juin et mi-juillet, qui combine généralement des bonnes conditions de débit d’eau dans les canyons, un ensoleillement et des températures clémentes, la météo idéale et une fréquentation des canyons modérée…

Bref : le paradis en canyoning

Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit: les mois de juillet et août demeurent agréables, et la difficulté des canyons s’amoindrit avec le niveau de l’eau, c’est parfait pour découvrir et s’initier au canyoning. 

Canyoning sur une demi-journée dans le Verdon par le Couloir Samson avec ROCKSIDERS | ©Verdon Photo
Vol au dessus d’un nid de canyoning durant la saison estivale ©Verdon Photo

L’automne : tu m’étonnes…

On pourrait croire que l’automne est une saison idéale pour le canyoning dans le Verdon, puisque les températures et la météo sont toujours agréables, mais paradoxalement, plusieurs facteurs viennent contrarier nos plans de descente de canyon: c’est la période des lâchers d’eau intempestifs sur le Verdon (la rivière), les canyons abandonnent peu à peu leur ensoleillement et l’ombre du Mordor (encore lui) reprend ses droits, l’eau redevient froide, sans compter ces fichus guides qui abandonnent un à un leurs postes de travail, éreintés par à peine 3 à 5 mois de descentes de canyons enchaînées à des cadences quotidiennes : quelle bande de fainéants 🙂

Septembre est cependant un mois où, si les conditions aquatiques le permettent, vous pouvez expérimenter l’aventure et la beauté incontournable du canyon de Riolan, par exemple. Bien sûr, on peut profiter encore un peu des joies du canyoning et du Verdon, mais si vous arrivez au mois d’octobre, euh… Mieux vaut planifier votre sortie de canyoning du printemps prochain !

Promis, c’est le dernier paragraphe.

En résumé et pour conclure (après, je vous laisse tranquille): si vous êtes des sportifs(ves) à la recherche de sensations fortes, prévoyez plutôt de faire du canyoning entre les mois de mai et le début de juillet, et si vous êtes débutant(e)s, dilettantes et / ou pris par votre planning de congés, venez canyonner entre juillet et août !

Notes

  • (1) … Mmmh, vraiment ? 🙂
  • (2) proposition pour l’Académie Française
  • (3) le niveau le plus faible d’une rivière